Historique


Lors des élections présidentielles de 1995, l’extrême droite fait un score remarquable, et particulièrement en Alsace (25.4 % en Alsace contre 15.1 % au niveau national). Suite à ces résultats, et à la veille des élections municipales de la même année, un groupe de chrétiens de l’Inspection de Bouxwiller de l’Eglise de la Confession d’Augsbourg s'est constitué et a fait connaître ses réflexions et propositions face au succès de l’extrême-droite, principalement représentée par le candidat du Front National.


« Nous, membres du mouvement « Comprendre et s'engager », disons notre émotion devant la vague de sympathie en faveur de l'extrême - droite et de ses thèses dans notre région comme dans notre pays. Cela nous interroge en tant que chrétien et en tant que citoyen. » (Convictions du Mouvement)

Un Mouvement est né, avec l’objectif d’essayer de comprendre les mécanismes qui mènent à la peur, au rejet et au vote extrémiste, et de s’engager pour établir un meilleur dialogue avec ces personnes.

Le Mouvement exprime ses convictions dans un texte et autour d’un slogan : « Pour la dignité de tout être humain ».



2016 Une équipe renouvelée est élue pour constituer le Conseil d'administration au cours de l'assemblée générale du 2 mars 2016. 

2012 Création du site internet
Animation à Niederbronn d'un carrefour sur "accueillir, est-ce tolérer ?" dans le cadre du rassemblement "Protes-temps forts". Soirées "Construire ensemble une politique d'hospitalité" organisées en partenariat avec la Cimade, le Casas, la Pastorale des Migrants, le CCFD.
Tous les ans : marche conviviale le 8 mai.
Réseau de vigilance et d’information (listing mail et partage d’infos).

2010 Week-end à Saverne en novembre autour des 70 ans de la Cimade, exposition, culte.
Nuit de veille en décembre : « L’étranger au cœur de nos solidarités » en partenariat avec la Cimade et des paroisses de Strasbourg-centre et de Bouxwiller.

2007 Création du mouvement des cercles de silence.
Campagne présidentielle axée sur les questions de sécurité et d'immigration, plusieurs lois indignes sur l'immigration, l'accueil des étrangers et le sort réservé aux sans-papiers, la Cimade est exclue de plusieurs centres de rétention.
Création du mouvement des Cercles de Silence, Comprendre et s’Engager fait partie des associations signataires à la création du Cercle de Strasbourg.

2005 Le mouvement fête ses 10 ans.
C’est une grande fête sur tout un week-end : spectacle interculturel (présenté par des enfants), exposition animée par des associations aux valeurs proches de celles du mouvement, théâtre avec la compagnie Sketch’up, célébration œcuménique (évêque de Troyes, Mgr Stenger, concert final par les Messagers).

2004 Colloque "Foi chrétienne et extrême-droite".
En collaboration avec la faculté de théologie protestante, l’IPT et la FPF, organisation d’un colloque « Foi chrétienne et extrême droite ». Les actes du colloque ont été publiés et sont disponibles dans l'onglet "Ressources".

2002 Le choc. Le Pen arrive au second tour de l’élection présidentielle !
Avant le second tour, Comprendre et s’Engager donne une consigne de vote : « Notre engagement est basé sur l’Evangile. Au nom de nos valeurs, nous ne pouvons considérer comme un parti parmi d’autres une formation politique qui se situe dans la continuité du fascisme, qui sous couvert de nationalisme prône le repli sur soi et la fermeture des frontières. JM Le Pen et le programme de son parti représentent une menace pour la République, pour la démocratie et pour l’Europe. La priorité aujourd’hui est de parer à ce danger. (…)Nous demandons avec force aux chrétiens de ne pas s’abstenir, de voter Jacques Chirac, et ce quelles que soient leurs préférences politiques. »
Les présidents d’Eglises font un communiqué : « les Eglises n’ont pas à donner de consignes de vote, elles sont appelées à réaffirmer leurs convictions et à dire, en particulier, que le vivre ensemble, au sein de notre pays, ne peut se réaliser à travers la haine et l’exclusion, mais à travers le respect de l’autre. »

Réactions diverses : des croyants sont enthousiastes, d’autres scandalisés. Des non-croyants saluent cet engagement, d’autres rappellent qu’Eglise et politique ne font pas bon ménage.

2001 Le mouvement se constitue en association.
Traduction du livre « Matin brun » en alsacien (« A brüner Moorje »).

1997 A l’occasion du congrès du FN à Strasbourg, le mouvement organise un jeûne. Les médias s’intéressent à ses actions.
Le mouvement se dote de porte-paroles et d’une équipe de coordination. Il commence à acquérir une certaine notoriété sur le plan national.
Avant les élections : prises de position (communiqués dans la presse régionale, confessionnelle et laïque), distribution de tracts.

1995 Naissance du Mouvement.
Les croyants qui ont voulu réagir au départ, pasteurs et laïcs, ont d’abord rédigé un texte, en invitant à le signer, et organisé une veillée de prière.
Plus de 1.000 signatures ont été récoltées : des chrétiens étaient prêts à témoigner que l’engagement social et politique était une conséquence de leur foi et de leurs valeurs.
Des groupes de travail ont vu le jour : conférences-débats ; travail, partage, exclusion ; histoire, identité, espérance ; vigilance et dialogue ; veillez et priez. (cf doc)

 







MOUVEMENT
COMPRENDRE ET S’ENGAGER


Président
Jean-Marc DUPEUX

Secrétariat
51 rue de la Moder
67 330 OBERMODERN

comprendreetsengager@gmail.com